Les véritables Vins de Terroir permettent de rompre de manière symbolique

avec les non-lieux de la mondialisation et de la standardisation.

Mercredi 13 janvier 2010 3 13 /01 /Jan /2010 13:51
      Dégustation au domaine en Février 2009. Ce Chambertin s'est fait désirer puisqu'il fut dégusté en dernier après le Marsannay, le Gevrey-Chambertin "Ostréa" 1999, le Gevrey-Chambertin 1er Cru "Clos Prieur", le Latricières-Chambertin Grand Cru et le Chapelle-Chambertin Grand Cru (tout cela sur 2006).

Indiscutablement dans le haut du panier de la dégustation, ce vin m'a surpris par son accessibilité malgré sa jeunesse. Les fruits rouges et noirs s'entremêlent accompagné de notes plus complexes (réglisse, cacao, chocolat...)

En bouche, la générosité du Chambertin vous parle par la saveur sucré qu'il vous fait ressentir...
Cela semble tapissée, ca vous hérisse le poil. Très fin et élégant, ce Chambertin soyeux et tendre fera rougir de plaisir les amateurs de Pinot-Noir !
DSCF1049
Par Jean-Charles - Publié dans : Bourgogne
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés