Les véritables Vins de Terroir permettent de rompre de manière symbolique

avec les non-lieux de la mondialisation et de la standardisation.

Lundi 28 janvier 2013 1 28 /01 /Jan /2013 13:59

 

     Chez François Cotat on ne fait pas de bruit, on use de la modestie et de la simplicité depuis des décennies. L'homme est peu médiatisé mais bien connu des amateurs de Sauvignon. Les vins qui sortent de Chavignol dans le coeur du Sancerrois sont tout bonnement purs. Pour preuve ce Culs de Beaujeu 2010 à tendance ciselé, droit, tendu malgré une attaque un peu riche voir un poil lactée. L'ouverture lui fait du bien et le rend de plus en plus tendu. Sensation de menthol, d'amande, de pierre à fusil. C'est noble, discret mais surtout très mûr. On en oublie presque qu'il s'agit de Sauvignon et c'est la grande force des vins de François Cotat. Cette petite parcelle nommée Les Culs de Beaujeu de moins d'un hectare donne un vin franchement génial !

 

 

 

DSCF3939

 

 

 

Par Jean-Charles - Publié dans : Val de Loire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés