Les véritables Vins de Terroir permettent de rompre de manière symbolique

avec les non-lieux de la mondialisation et de la standardisation.

Samedi 14 avril 2012 6 14 /04 /Avr /2012 12:03

 

     Le Pommard, appellation mythique du vignoble Bourguignon, est réputé pour ses vins soi-disant rustiques et masculins. Les dégustateurs y trouvent régulièrement des matières tanniques un peu plus appuyées que sur d'autres appellations.

Pour aller chez Fanny Sabre, direction le centre de Beaune. Derrière une porte au nom de son père se cache un trésor. Fanny travaille ses 4,5 hectares toute seule. Elle vinifie des micro-cuvées entre 900 & 1200 bouteilles par entité. Un travail qui force le respect. Elle réalise son premier millésime en 2006. Fanny Sabre aime vinifier en cuve tronconique mais aussi en cuve béton. Sa volonté de travailler en vendange entière lui donne des résultats convainquants sur les rouges. Les fermentations se déroulent dans des cuves tronconiques bois. Puis à peine les fermentations terminées, les jus sont entonnés. Ses jus, en fûts, travaillent donc sur lies et sont donc nourris gratuitement si l'on peut dire. 

 

DSCF3446

 

 

 

Les vins qu'elle produit parlent pour elle, vraiment. Son BGO (Bourgogne Grand Ordinaire, récolté sur les bas de Volnay) 100% Gamay est d'un juteux mémorable. Sur mon pti carnet mes notes sont maigres, peu ou pas de texte. Et ça, c'est plutôt positif ! Je me souviens avoir ressenti un très beau variétal et m'être dit que cela était sûrement dû à la vendange entière. Bref, un BGO juteux doté d'une belle acidité. C'est croquant, glouglou et rafraîchissant.

J'ai trouvé son Aloxe-Corton 2009 plus épicé et plus harmonieux. Une belle matière restant fraîche mais avec une belle mâche en finale. J'aime le Pinot Noir ainsi. Son Aloxe est une parcelle très particulière. Elle se situe dans une cuvette où l'eau ne manque pas et dilue légèrement les raisins d'où un 2009 peu solaire.

Son Pommard 2008 est un gros gros coup de coeur ! 24 mois d'élevage qui ne se sentent pas. Un grain fin, une matière digeste. Le tout avec du fond. Beaucoup de souplesse me faisant dire que le Pommard est une Femme. C'est équilibré, limite salin sur la finale. Son Pommard 1er Cru "Charmots" - lui - demandera plus de temps pour se rendre accessible aux yeux de tous. L'élevage m'a semblé plus prononcé malgré une élégance de la matière. Jolie sensation de rafle mûre en finale. Un vin pour demain ... 

 

DSCF3445

 

Mais, indéniablement, si il y a une cuvée pour vous convaincre et à boire dans l'immédiat, c'est son Bourgogne Passetoutgrain ! Une cuvée prénommée "Fanny" composé de 30% de Gamay et de 70% de Pinot Noir. (Enfin ça, c'était à la plantation car maintenant avec les déplants il y a de plus en plus de Gamay. On risque de passer dans le côté obscur ...). 

Ce pti bijou est une sorte de primeur où le fruit semble se donner pleinement sans forcer. C'est à la fois croquant, immédiat et rajeunissant. 

 

Par Jean-Charles - Publié dans : Bourgogne
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés