Pour l'anecdote ...

Publié le 3 Mai 2012

 

     La plupart d'entre vous ont probablement vu ou lu dans les médias que notre président de la Répubique (peut-être pour seulement quelques jours encore) est allé visiter un domaine viticole du côté de Vouvray. Plus précisément il est allé au domaine Allias. Nicolas Sarkozy a donc goûté deux vins, dont un Vouvray demi-sec 2008 (après confirmation des propriétaires du domaine). Le Pti Journal du Vin Naturel s'est donc mis en tête de savoir à quoi pouvait ressembler un vin dégusté par un président.

 

DSCF3602

 

 

Premier nez complètement sur le soufre ! C'est clairement fermé avec des notes métalliques (SO2). Les aromatiques semblent chimiques avec un mélange de sucre et de sulfites. J'ai eu l'impression qu'il y avait comme une chape (sorte de revêtement) au dessus du vin et qui l'empêchait de s'exprimer (particulièrement le fruit). Au-delà de ce premier nez, je suis parfaitement conscient que ce genre d'arômes flatteurs séduient 9 personnes sur 10 si ce n'est pas plus. 

La bouche présente un sucre mal intégré. C'est lourd, riche et sans grande digestibilité. C'est agressif avec une finale grasse et pleine de soufre encore une fois (fermé et resserré). Il y a une sorte d'enveloppe sucrée autour du vin qui masque tout son potentiel primaire. Un Chenin bien peu adéquat pour se régaler ... 

Ce domaine de 14 hectares travaille en viticulture biologique, la preuve en est que cela ne fait pas tout. Pour moi, il réside beaucoup trop de maquillage dans ce vin pour une expression complète de ce Vouvray. Dommage ... et extrêmement dommage pour un Homme d'Etat qui aurait franchement pu mieux se faire conseiller pour aller déguster dans le vignoble de Vouvray. Quelques uns de ses conseillés auraient pu lui souffler l'idée de goûter les Vouvray de Vincent Carême, ceux de Pierre & Catherine Breton, de Sébastien Brunet, ou encore de François Chidaine ...

Rédigé par Jean-Charles

Publié dans #La Poubelle du Pti Journal

Commenter cet article

seb fleuret 03/05/2012


un vin vulgaire je trouve que ça lui va très bien à sarko

Bebert 04/05/2012


Si Sarkozy avait du (bon) goût, ça se saurait!..