Les véritables Vins de Terroir permettent de rompre de manière symbolique

avec les non-lieux de la mondialisation et de la standardisation.

Vallée du Rhône

Lundi 9 septembre 2013 1 09 /09 /Sep /2013 15:05

 

     Excellente cuvée de Jean David sur l'appellation Séguret dans la Vallée du Rhône méridionale. Tout y est question d'équilibre. La matière est délicate, c'est frais malgré les 14,5 d'alcool, c'est aussi gourmand à souhait. Je me demande à qui ne peut pas plaire ce genre de vins. C'est plein de jus, il y a une nette sensation de soyeux ou de rondeur et on trouve tous les avantages des cépages de cette région comme ici lorsqu'ils sont bien mûrs.

 

 

DSCF4446

 

 

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 juillet 2013 6 06 /07 /Juil /2013 14:28

 

     C'est un peu le graal dans le monde du vin. Ce Tavel "Vintage" signé par le desormais mythique Eric Pfifferling du domaine de L'Anglore fait véritablement vibrer. Un 2010 élevé plus de 18 mois et issu de vignes complantées de Grenache, Cinsault, Carignan et Clairette. De loin le meilleur rosé que j'ai bu de ma vie avec un style Pinot Noir, presque une signature de Priruré Roch dans les saveurs. Oranges sanguines, fleurs d'été, épices, bouche époustouflante, c'est long et équilibré. Aucune amertume dérangeante et beaucoup de bonheur avec une bouteille comme celle-là. Quoi d'autre après ça ?

 

 

DSCF4368

 

 

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 31 mars 2013 7 31 /03 /Mars /2013 14:51

 

     Voilà le blanc qui casse tout ! Direction l'Ardèche sur la commune de Valvignères chez un vigneron qui monte depuis quelques années Mister Andrea Calek. Un, ses vins sont trop bons ! Deux, rien que le fait de l'écrire me donne soif ! Trois, si il y a une de ses cuvées dont j'ai envie de vous parler c'est sa cuvée de blanc nommée Blanc tout simplement.

 

 

DSCF4088

 

 

 

Et ce Blanc il éclate tout. Le 2010 se déguste après 2 ans d'élevage et 100 % Chardonnay. Nez sublime de pierres chaudes, dans un style de mini-Meursault et de cailloux chauffés au soleil. Bouche généreuse, un poil grillée, un poil onctueuse et puis paf ! C'est long, ça se tend et ça dure, quelle claque ! La même cuvée en 2009 est 100 % Viognier quant à elle. Premier nez d'autolyse, de petite réduction et de foin coupé. La bouche se montre du même acabit que le 2010 avec une énorme tension. C'est la sensation de pureté et de sincérité qui domine. Enorme coup de coeur chez ce vigneron venu de République Tchèque pour se perdre ou se trouver en France.

 

 

DSCF4089

 

 

Andrea Calek en chair et en os. Des yeux bleus qui vous captent, des vins rouges et blancs qui vous attirent et l'envie de vite retourner chez lui, là bas, dans un coin perdu de l'Ardèche ...

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 23 janvier 2013 3 23 /01 /Jan /2013 14:39

 

     D'après quelques bruits qui courent en ce moment, Jérôme Bressy - Domaine Gourt de Mautens - aurait perdu l'appellation Rasteau. Ses vins seraient donc "déclassés" en Vin de France. Une perte énorme pour l'appellation qui va éliminer, si cela se confirme, l'un de ses plus beau représentant. Affaire à suivre donc même si le domaine n'a pas besoin de l'appellation (qui se tire une balle dans le pied) pour vendre. Une affaire d'anciens cépages utilisés serait à l'origine de cet imbroglio. En attendant son 2007 propose un nez sublime. Fruits noirs, mûres, cacao s'entremêlent. C'est complexe malgré un léger élevage qui n'obstrue en rien un régal olfactif. La bouche est suave, équilibreé avec un grain velouté mais affirmé. Très jolie cuvée sudiste malgré une nouvelle fois une mince sensation d'élevage présente mais cela reste parfaitement intégré pour un fruit éclatant au final.

 

DSCF3929

 

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 30 mai 2012 3 30 /05 /Mai /2012 21:23

 

     "Il fait soif" de Maxime-François Laurent c'est un peu cette bouteille rafraîchissante après laquelle on court toute la journée quand la vie nous fait partir dans tous les sens. Une fois attrapée cette précieuse et passé l'étape d'un débouchage fastidieux, vous voici prêt à vous désaltérer avec un vin si juteux que 75 cl ne suffise plus ...

 

 

 

DSCF3611

 

 

Car quand on s'approche du verre c'est votre nez qui voudrait bien s'allonger et plonger dans tous ces fruits. La sensation d'une macération carbonique est là mais peu gênante à vrai dire. Je trouve qu'elle contre plutôt bien l'alcool et laisse dessiner des fragrances de grappes écrasées et de fraises chauffées par le soleil. Le vin est un peu solaire certes, mais il se laisse délicieusement boire par sa fraîcheur et les saveurs de fruits acidulés. Pour une soif complète, servir un peu frais ce rouge n'est pas trop demandé. Un vin pour les personnes aimant les trames digestes et les rouges avec de l'énergie. Car ce "Il fait soif" n'est pas mou. Bien au contraire, il respire la santé, la niaque ... Cela renforce son côté glouglou avec une buvabilité inouïe !

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 25 novembre 2011 5 25 /11 /Nov /2011 21:39

DSCF2965     Je me suis toujours demandé ce qui se cachait derrière les si belles étiquettes de Condrieu et de Côte-Rôtie du domaine Mathilde et Yves Gangloff. Finalement, après dégustation de cette Barbarine, je suis un peu déconcerté avec ce vin. Je l'ai beaucoup aimé, c'est certain. Mais il y a le bois. En fait, on retrouve un nez d'épices avec des notes de goudrons, de graphites, d'encres ... C'est flatteur mais le boisé et ses arômes vanillés (voir de caramels) imprégnent le vin et ce qu'il dégage. C'est un bois fin mais il est bel et bien là et ne laisse pas trop de place pour quelque chose de plus grand, de plus émotif !

En bouche, la texture ou plutôt le touché de bouche est grandiose. Beaucoup de délicatesse avec des tanins en roue libre, attention maîtrise ! Cela me rappel des sensations d'onctuosité, de velouté. Beaucoup de sagesse dans la matière.

Une Côte Rôtie 2007 posée et diablement charmante. Même si je n'aime pas disséquer les vins mais plutôt écouter les sensations d'un instant "t" qu'ils abritent, celui-ci offrait ces saveurs de fruits noirs, légèrement mentholés, des petits goûts de réglisses et de poivres. Je crois que je vous fatiguerais si je vous disais que l'élevage était aussi bien là en bouche, mais bon, je vous le dis quand même ...

 

 

Merci à Yohann de ne pas avoir hésité à se ruiner pour choyer nos palais ...

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 21 novembre 2011 1 21 /11 /Nov /2011 20:36

DSCF2969    

     J'ai pu goûter quelques fois les vins de Matthieu Barret sur Cornas. Souvent je trouvais ses vins bons mais difficiles d'accès à première vue tant la matière de ceux-ci est soutenue. Cette fois-ci, je dois bien avouer que sa cuvée ci-contre "Les Terrasses du Serre" 2007 est exceptionnelle.

 

Elle offre ce nez d'épices, d'encres et de menthols. C'est fin mais masculin car tout de même assez extrait. Fragrances de girofle, de mine de crayon, de jus de viande et de graphite. La bouche est hors norme au vu de la minéralité qu'elle semble vouloir donner. Cette sensation tonique permet de faire oublier l'alcool et la chaleur du vin. Cela reste massif évidemment mais ce caillou de fin de bouche abrite une fraîcheur qui poussera le vin loin, haut et fort. Et pour longtemps ...

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 20 novembre 2011 7 20 /11 /Nov /2011 20:16

DSCF2899     Gilles Azzoni fait partie des ces vignerons qui sont considérés comme des piliers du vin naturel. Au domaine, le Mas de la Bégude, les vignes sont cultivées, les raisins sont sains et les vinifications sont sans intrants. Pas de sulfites, pas de sucres, pas d'acidification, pas de levures sélectionnées ...

 

Sa cuvée "Brân" 2010 (Grenache, Merlot, Cabernet) est un rouge fait uniquement avec du raisin. On le sent vite au vue de la vie qui réside dans le vin. Les fruits rouges explosent, c'est frais, c'est vif. Malheureusement, l'acidité volatile s'est révélée intense et masque légèrement le fruit et sa pureté. Cela rend le nez plus entêtant qu'il n'y paraissait à l'ouverture de la bouteille. La bouche rattrape l'affaire. C'est plein de fruits juteux ! Et oui grosse torchabilité. Tout y est. De la fraîcheur à la haute digestibilité. La rétro me fait mentir avec un p'tit côté viandard et le piquant de l'acidité volatile. 

 

 

 

 

DSCF2900"Fable" est un autre rouge de M'sieur Azzoni. De la Syrah complétée par un peu de Grenache donne un vin plus long, plus accompli je trouve. C'est une corbeille de fruit avec une belle acidité franche. Une pointe de gaz donne un bon bol d'air frais et rappel que le vin est humain. L'indice de buvabilité est de 10/10. Au fond de son Ardèche, Gilles Azzoni donne naissance à des canons francs, vivants et émouvants. 

 

 

 

 

Je serai curieux de goûter des millésimes plus anciens de Gilles au vu des commentaires élogieux que l'on trouve à droite ou à gauche sur la toile. Des articles qui donnent envie ...

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 2 novembre 2011 3 02 /11 /Nov /2011 17:50

DSCF2870     Après un premier round où l'on prend une claque, en voici un second pour en reprendre.

 

Cette fois-ci, c'est "La Pialade". Un Côtes du Rhône à forte dominante de Grenache avec un peu Cinsault et une pincée de Syrah. Pour ne rien oublier, il s'agit d'un 2006. Subjugué par le nez, il n'y a pas d'autres mots ! Sentir du pamplemousse sur un rouge, c'est normal docteur ? Bon, en tout cas, c'est ce que j'ai senti. De l'agrume très frais et puis du girofle, safran, épices, lavande ... juste incroyable, le nez se dévoile facilement sans exubérance.

 

En bouche, c'est pire. Enfin je veux dire, c'est encore mieux ! La fraîcheur de la matière est incroyable. C'est fin, c'est délicat, c'est long ! Epices, fruits rouges à souhait ! Le vin est féminin dans le sens soyeux, raffiné, subtil ... Un jus offrant une sensation sans définition. Un vin à part !

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Lundi 17 octobre 2011 1 17 /10 /Oct /2011 12:46

DSCF2829Tous ceux qui ont déjà goûté les vins de Michèle Aubéry du Domaine Gramenon savent à quel point ses vins sont jeuteux, gourmands et vivants ! Poignée de Raisins, c'est une cuvée de fruit majoritairemnt composée de Grenache.

 

Ici, c'est Poignée de Raisin millésime 2010 qui vient d'arriver. Un premier nez de corbeille de fruits et des touches florales qui viennent au fur et à mesure. Malheureusement, le vin semble être transporté pour le moment par la macération carbonique*. Un peu trop à mon goût ... L'aération semble accentuer cette dominante et me donne une impression d'arômes frais de fruits mais assez monolithique toutefois. Au delà de ça, la bouche est pleinement savoureuse : on croque le raisin avec une superbe acidité naturelle. La texture est fine et fraîche, c'est plaisant et très consensuel au niveau du travail de la matière. Une maturité pleine, saveurs réglissées, fruits rouges macérés, ça appel vite un autre verre et c'est bien là le plus important ! Finale un peu chaude (alcool) mais avec de beaux amers.

 

 

* La macération carbonique est une techinique de vinification. Souvent utilisée pour la fabrication des primeurs, elle peut néanmoins être employée pour faire un vin de plus longue garde. Il s'agit de saturer la cuve en gaz carbonique, les raisins deviennent le siège d'une fermentation intra-cellulaire. Ces raisins, vendangés à la main, sont rentrés entiers sans éraflage et aussi sains que possible.

Par Jean-Charles - Publié dans : Vallée du Rhône
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés